Aller au contenu

XXe siècle

Alice au pays des merveilles selon Arthur Rackham : Un monde riche en fantasy

Aujourd’hui, l’un des illustrateurs les plus célébrés de l’époque édouardienne, Arthur Rackham (19 septembre 1867 – 6 septembre 1939) avait, enfant, l’habitude de rester éveiller tard pour dessiner sous ses couvertures, voir sur sa taie d’oreiller s’il n’avait pas de papiers.

Cet artiste dans l’âme, issue d’une famille nombreuse de la classe moyenne, était néanmoins le fils d’un fonctionnaire. Pour cette raison, il travailla en tant que clerc tout en étudiant à la Lambert School of Art. Rackham maintint ce rythme jusqu’en 1892, travaillant la journée et passant ses soirées à produire des dessins pour les soumettre aux journaux.

Alice au Pays des Merveilles - illustrations Arthur Rackham (16)

Lire la suite »Alice au pays des merveilles selon Arthur Rackham : Un monde riche en fantasy

Grace Wyndham Goldie, pionnière de la télévision britannique

Grace Wyndham Goldie en 1958 © BBC

Femme avant-gardiste du petit écran, Grace Wyndham Goldie (26 mars 1900 – 3 juin 1986) a été surnommée la « Première dame de la télévision ». Celle qui servit de source d’inspiration au personnage de Bel Rowley dans la série The Hour grimpa les échelons pour devenir l’une des pionnières les plus influentes du petit écran britannique en créant des programmes et des formats qui sont encore présents de nos jours, mais aussi en formant et encourageant d’innombrables personnes qui ont, à leur tour, joué un rôle sur le développement de la télévision, devant et derrière la caméra.

Née Grace Murrell Nisbet à Arisaig, un petit village de l’ouest des Highlands écossais, Grace passa la plus grande partie de son enfance en Égypte où son père travaille en tant qu’ingénieur civil. Après une année à l’école privée à Cheltenham, elle s’inscrit à l’université de Bristol où elle obtient un diplôme d’histoire. Elle poursuit ses études en suivant des cours de philosophie, politique et d’économie au Somerville College, à Oxford.

Lire la suite »Grace Wyndham Goldie, pionnière de la télévision britannique

Louis Wain, l’homme qui dessinait des chats

Louis Wain (5 août 1860 – 4 juillet 1939) dessinait des chats. Des chats jouant au cricket, faisant du vélo, pratiquant de la musique, avec cette petite lueur dans les yeux et une vivacité indéniable ! Comme l’écrit Rodney Dale dans sa biographie sur l’artiste, Louis Wain: The Man Who Drew Cats : « l’attitude du grand public à l’égard des chats, et son sentiment (ou non) pour les chats a été grandement influencé par le travail de Louis Wain. »

Louis Wain contribua à améliorer le sort du chat et à élever son statut. Considérés d’abord comme de simples machines à tuer les souris, ils ont commencé à avoir une personnalité et ont rapidement pris le rôle d’animaux de compagnie. Souvent (mais pas que), un chat de Louis Wain fait les mêmes activités que l’homme, peut-être avec plus d’entrain (ne perdant jamais sa nature féline et malicieuse).

En faisant cela, Wain a également développé l’intérêt de la population pour le bien-être des animaux en général. Ses œuvres ont procuré un immense plaisir à un grand nombre de personnes de tous âges, et il a généreusement mis ses talents au service de toute bonne cause.

Lire la suite »Louis Wain, l’homme qui dessinait des chats

Le roi Édouard VII en 5 faits

C’est le 22 janvier 1901 qu’Édouard VII devint Roi du Royaume-Uni et des dominions, après avoir porté le titre de prince de Galles pendant près de 60 ans. Il succède à sa mère Victoria, après un long règne où il fut tenu à l’écart des questions politiques.

Édouard VII arriva déjà âgé sur le trône et n’eut pas le temps d’assumer complètement son rôle, avant de mourir le 6 mai 1910. Malgré tout, il fut bien plus efficace que ce qui était attendu, et son règne fut marqué par d’importants changements technologiques et sociaux.

Retour ainsi sur le roi Édouard VII en 5 faits :

numero-1

Une relation conflictuelle avec sa mère

Disons-le : Victoria ne fut pas tendre avec Albert Edward, aka Bertie ! Et ce, dès sa naissance. Souffrant à l’évidence de dépression post-partum après son accouchement, elle ne cessa de se plaindre de son fils, le décrivant comme moche et trop affreux pour porter le même nom que son père. Elle l’appelait même juste « garçon » pour ne pas dire son prénom.

Elle ira, des années plus tard, jusqu’à accuser Bertie d’avoir causé la mort de son père avec son comportement immoral — celui-ci étant mort peu de temps après la découverte de la liaison entre le futur roi et l’actrice Nellie Clifden.Lire la suite »Le roi Édouard VII en 5 faits

Qui sont les Billy Boys, ce gang de Glasgow ?

Pas de doute, Birmingham est aujourd’hui associé aux fameux Peaky Blinders. Le gang mené dans la série par Tommy Shelby n’est bien évidemment pas le seul qui existe, et la série introduit en saison 5 les Billy Boys de Glasgow.

Comme Birmingham, Glasgow est aussi réputé pour ses gangs amateurs de lames de rasoir. Dans les années 1920 et 1930, à Glasgow se trouvai t donc les Billy Boys, gang anti-catholique formé par William Fullerton après que celui-ci ait clamé avoir été attaqué par un groupe de jeunes catholiques suite à un match de football. Lire la suite »Qui sont les Billy Boys, ce gang de Glasgow ?

Qu’est-ce qu’un teddy boy ?

Teddy Boys. Aussi connu sous le nom de Teds. Désigne un membre du mouvement ou simplement le mouvement des Teddy Boys, nous venant de la sous-culture britannique des années 1950 et concernant spécifiquement l’adolescent.

Pour identifier un teddy boy, il suffisait de regarder comment il était habillé : ce dernier portait un des vêtements inspirés par les dandys de l’époque édouardienne, avec un pantalon fuselé, une veste longue et un gilet.

Lire la suite »Qu’est-ce qu’un teddy boy ?

Le roi George VI en 5 faits

C’est le 11 décembre 1936 à l’âge de 40 ans que George VI devint Roi du Royaume-Uni, suite à l’abdication de son frère Edward. Son règne est marqué par les difficultés de la guerre et l’érosion du pouvoir impérial. Son image d’homme de famille respectueux et son courage personnel vont participer à restaurer la popularité de l’institution monarchique.

S’il y a bien évidemment beaucoup de choses, je me suis contentée aujourd’hui de juste 5 faits :

Un roi malgré lui

Né Albert Frederick Arthur George le 14 décembre 1895 à Sandringham (Norfolk), il n’était pas prévu qu’il devienne roi. Par conséquent, il resta longtemps dans l’ombre de son frère ainé David (le futur Édouard VIII).

Le Roi George V mourut le 20 décembre 1963 et fut succédé par Édouard VIII qui abdiqua à la fin de cette même année. Si Albert redoutait de devenir roi, il prit ses responsabilités — un trait de caractère notable de sa personne. Il choisit lors de son couronnement le 12 mai 1937 de faire appeler George VI dans le but de restaurer une continuité et une stabilité.

Il devint l’un des rares rois (avec Henry IV, Édouard IV, Richard III et William III) à monter sur le trône alors que son prédécesseur est encore en vie. Il fut aussi le troisième monarque issu de la maison Windsor.Lire la suite »Le roi George VI en 5 faits