George II (roi de Grande-Bretagne) en 5 faits

C’est le 22 juin 1727 que George II (né Georg August) devint roi de Grande-Bretagne après avoir porté le titre de prince hérité pendant plus de 12 ans. Il succède à son père George Ier, et influa peu durant son règne sur la politique intérieure du pays, majoritairement contrôlée par le Parlement de Grande-Bretagne.

Pendant longtemps, George II était peu respecté dû à ses maitresses, son impatience et sa muflerie. Son héritage a été depuis réévalué et on lui reconnait maintenant avoir influé quelque peu sur la politique étrangère et les nominations militaires.

Retour sur le roi George II et son règne en 5 faits :

Le dernier monarque britannique né hors de Grande-Bretagne

Né un 10 novembre 1683 à Hanovre, où il a également grandi, George II est le dernier monarque britannique à naitre hors de la Grande-Bretagne. Lorsque l’Acte d’établissement de 170 réserva la succession aux protestants, 50 héritiers catholiques furent exclus, et c’est ainsi que sa grand-mère Sophie de Hanovre devint la seconde dans l’ordre de succession au trône. Après la mort de cette dernière et d’Anne de Grande-Bretagne, son père George Ier, électeur de Hanovre, accéda au trône.

George parla seulement le français jusqu’à ses 4 ans, la langue de la diplomatie à la Cour. Il apprit ensuite l’allemand, et reçut des cours d’anglais et d’italien, ainsi que de généalogie, d’histoire et de tactiques miliaires.

Le Disque-Monde : Guide de lecture du Discworld de Terry Pratchett

Par où commencer Disque-Monde ? Cliquez pour voir l’image en grand. Source : tumblr

Qu’est-ce que le Discworld ?

On l’appelle le Disque-monde dans nos contrées. C’est :
1. Le nom donné à l’univers créé par Terry Pratchett.
2. un monde plat et circulaire soutenu par quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande A’Tuin, tortue gigantesque naviguant lentement dans le cosmos.

La série de romans du Discworld (Disque-monde en français) comporte quarante-et-un volumes (trente-cinq annales et six romans dédiés à un public jeune), tous traduits en français. Il existe également un certain nombre d’ouvrages « hors-série ».

Toutes les traductions sont l’œuvre de Patrick Couton, qui a reçu le grand prix de l’Imaginaire en 1998 pour son travail, et ont été publiées en France depuis 1993 par la maison d’édition L’Atalante, dans sa collection La Dentelle du cygne, ainsi que, depuis 1997 par les éditions Pocket, dans les collections Science-fiction puis Fantasy (jusqu’au livre Déraillé).

34 idées cadeaux pour les amis de Paddington Brown, l’Ours venu du Pérou

Star de plusieurs séries et de deux films, l’Ours Paddington est avant tout une création de l’auteur britannique Michael Bond.

Ce jeune ours originaire du Pérou vit au départ avec sa tante Lucy. Lorsqu’elle entre dans une maison de retraite, Paddington n’a plus personne pour s’occuper de lui. Il prend alors la mer, dans un canot de sauvetage, et débarque à Londres. Il fera alors la connaissance de sa future famille d’accueil, les Brown, sur un quai de la gare de Paddington. C’est ainsi qu’il est nommé Paddington et connait de nombreuses aventures d’abord sur papier, et ensuite à l’écran…

Voici ainsi une sélection de livres et d’objets pour vivre plein d’aventures avec ce mythique ours !

6 inventions et découvertes de l’époque victorienne

La période victorienne fut marquée par de nombreuses inventions et découvertes qui modifièrent les voyages et les moyens de communication, améliorèrent le confort et la santé de la population de l’époque. Ces progrès ouvraient des opportunités pour riches et pauvres.

Si bien des inventions de l’époque font partie aujourd’hui de notre quotidien et qu’on n’imagine pas notre vie sans, nombreuses ont ainsi fait leur apparition durant le règne de Victoria. Coup de projecteur sur 6 d’entre elles :

Le Chocolat (1873)

Tout commence à Bristol en 1780, lorsque Joseph Fry (père) ouvre une manufacture de pâte de chocolat — J.S. Fry & Sons — dont la production est destinée aux drogueries et pharmacie de la ville. Son fils, aussi appelé Joseph Fry, lance la première broyeuse hydraulique pour les fèves de cacao en 1795. En découle une plus grande production de pâte de chocolat stimulant sa consommation sous forme de boissons, pastilles, gâteaux, bonbons et bien entendu, toujours dans des préparations médicales. La manufacture Fry vend alors également son chocolat aux confiseurs, aux gérants de chocolate house, et aux cuisiniers réputés.

Que veut dire Brassic ?

Brassic est le nom d’une série télévisuelle, mais c’est aussi un adjectif qui désigne quelqu’un qui n’a pas d’argent.

Brassic est une variante orthographique de boracic avec une élision de la voyelle dans la première syllabe. L’orthographe du mot est alors modifié pour s’adapter à la prononciation.

Boracic fait, de son côté, référence au boracic lint qui désignait un pansement chirurgical formé d’un tissu ouaté imbibé d’une solution de borax et de glycérine.

Ainsi, le terme boracic lint devient en argot cockney skint ou juste boracic, prononcé brassic.

Fauché
Sans Argent

House of Cards : Aux origines de la série politique anglaise des années 90

You might very well think that; I couldn’t possibly comment.

Michael Dobbs ne fut jamais premier ministre. Il occupa bien d’autres positions dans la politique, à partir de la moitié des années 70 en tant que membre du Parti conservateur. Il fut le conseiller de Margaret Thatcher et chief of staff pour Norman Tebbit. Dobbs travailla également pour l’agence publicitaire Saatchi and Saatchi, possédant des liens étroits avec le parti conservateur. Il s’éloigna un temps de la politique en 1987, après la troisième élection de Thatcher qui conduisit à des critiques sur les méthodes de campagne de Tebbit. Après le départ de Thatcher, il revint pour assister John Major dans son gouvernement (1994-1995), et obtint « life peer », c’est-à-dire qu’on lui donna le titre de Baron et une place à vie à la chambre des Lords, en 2010.

Durant son hiatus post-1987, Michael Dobbs commença sa carrière en tant que romancier avec la publication en 1989 de House Of Cards, premier livre (et le plus populaire) d’une trilogie relatant la montée au pouvoir de Francis Urquhart, de chief whip1 à Premier ministre. Le livre est porté à l’écran sous la forme d’une série de 4 épisodes peu de temps après.

Le roi Édouard VII en 5 faits

C’est le 22 janvier 1901 qu’Édouard VII devint Roi du Royaume-Uni et des dominions, après avoir porté le titre de prince de Galles pendant près de 60 ans. Il succède à sa mère Victoria, après un long règne où il fut tenu à l’écart des questions politiques.

Édouard VII arriva déjà âgé sur le trône et n’eut pas le temps d’assumer complètement son rôle, avant de mourir le 6 mai 1910. Malgré tout, il fut bien plus efficace que ce qui était attendu, et son règne fut marqué par d’importants changements technologiques et sociaux.

Retour ainsi sur le roi Édouard VII en 5 faits :

numero-1

Une relation conflictuelle avec sa mère

Disons-le : Victoria ne fut pas tendre avec Albert Edward, aka Bertie ! Et ce, dès sa naissance. Souffrant à l’évidence de dépression post-partum après son accouchement, elle ne cessa de se plaindre de son fils, le décrivant comme moche et trop affreux pour porter le même nom que son père. Elle l’appelait même juste « garçon » pour ne pas dire son prénom.

Elle ira, des années plus tard, jusqu’à accuser Bertie d’avoir causé la mort de son père avec son comportement immoral — celui-ci étant mort peu de temps après la découverte de la liaison entre le futur roi et l’actrice Nellie Clifden.