Le roi George I en 5 faits

C’est le 1er août 1714 à l’âge de 54 ans que George V devint Roi de Grande-Bretagne et d’Irlande, suite à la mort d’Anne d’une crise de goutte. C’est sous son règne que les pouvoirs de la monarchie commencèrent à diminuer et que le Royaume-Uni amorça la transition vers le système d’un cabinet mené par un Premier ministre. Une période également marquée par les révoltes jacobites et le premier krach boursier.

S’il y a bien évidemment beaucoup de choses à dire, je me suis contentée aujourd’hui de juste 5 faits pour revenir sur cette figure royale :

Un roi anglais qui parlait allemand

La Maison de Hanovre succède à la maison Stuart avec l’arrivée sur le trône de George Ier de Grande-Bretagne. Né — à l’évidence — à Hanovre, en Allemagne, il est le descendant de Jacques Ier d’Angleterre et cousin de la reine Anne de Grande-Bretagne. Il arrive sur le trône en grande partie grâce à l’Acte d’établissement de 1701 qui excluait de nombreux nobles de la succession du fait de leur religion. Il était, à la mort d’Anne, le parent protestant le plus proche. Et il ne parlait pas très bien anglais. Il ne fit par ailleurs pas d’effort sur le sujet et communiquait principalement en français avec ses ministres.

Hanovre, son grand amour

Disons-le, George était un roi réticent, et son cœur était toujours à Hanovre. Ignorant de la langue anglaise, sans dons particuliers, peu intéressé par les arts — à l’exception de la musique —, George avait cure de la culture britannique. Il favorisait les courtisans allemands et il était soupçonnait, sûrement à juste titre, de favoriser Hanovre en politique étrangère, où il se rendait régulièrement. Heureusement, les intérêts concordaient avec ceux de l’Angleterre. De quoi aider à maintenir sa mauvaise réputation.

Une vie conjugale peu populaire

Lorsque George arriva d’Hanovre pour prendre la suite d’Anne, il ne vint pas avec son épouse Sophia Dorothea, mais avec sa maitresse de plus de 20 ans, Melusine Von der Schulenberg. La première avait fait l’erreur de prendre un amant suite aux infidélités de son mari et cela mena au divorce et à son emprisonnement à vie dans un château. Certains voyaient ainsi de la maltraitance avec son épouse et d’autres ne comprenaient pas le moins du monde ce qu’il pouvait bien trouver à Melusine. Celle-ci se rendit impopulaire à peine avait-elle posé ses valises, en vendant titres et position à ceux qui étaient prêt à payer le plus.

Pour ne rien arranger, l’idée se propagea qu’il avait une seconde maitresse, Sophia Charlotte von Kielmansegg. Cette dernière était en vérité sa demi-sœur illégitime et rien ne prouve qu’il y a eu une relation incestueuse. Cependant, le fait que les deux femmes ne s’aimaient pas participa sans aucun doute à renforcer l’idée qu’elles étaient rivales.

La bulle des mers du Sud et la création du Premier ministre

Qu’est-ce qu’un règne sans une crise économique ? La crise de la bulle des mers du Sud mena au krach de 1720, l’un de première de l’histoire. Tout commença lorsque la compagnie des mers du Sud obtint le monopole sur le commerce avec les colonies espagnoles en Amérique et se termina en scandale et pertes financières.

Le nouveau Chancelier de l’échiquier et Premier Lord du trésor, Robert Walpole met alors en place une série de mesures pour rétablir la confiance publique et la solvabilité de la compagnie. Ce dernier devint ainsi la figure de l’administration la plus populaire et son ascension coïncida avec le déclin de la monarchie et un roi moins impliqué dans le gouvernance du pays.

Un roi inhumé en dehors du pays

Le 3 juin 1827, le roi George I décide de nouveau de se rendre à Hanovre. C’est durant le voyage qu’il tombe malade et perd conscience. Il porte les signes d’un homme victime d’un accident vasculaire cérébral. Il fut emmené dans le palais du prince-évêque à Osnabrück où il mourut le matin du 11 juin 1727. Selon les instructions de son fils, maintenant roi George II, George I fut inhumé dans à la chapelle du château de Leine, faisant de lui le premier monarque britannique depuis Richard I en 1199 à être enterré en dehors de l’Angleterre. Ses restes furent déplacés dans la chapelle des jardins royaux d’Herrenhausen après la Seconde Guerre mondiale.

Compléter la lecture de cet article avec Anne en 5 faits, George VI en 5 faits, Elisabeth II en 5 faits ou encore Victoria en 5 faits.