Livres

11 livres sur la légende arthurienne

  • par

Certaines histoires inspirent et font tant rêver qu’elles sont revisitées encore et encore, sous tous les angles possibles. C’est le cas de la légende du roi Arthur et de la table Ronde.

Alors que l’on a pu retrouver Arthur récemment au cinéma dans Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, voici 12 livres pour continuer à se (re)plonger dans cet univers :

Une saga est ici comptabilisée comme un livre, il y en a donc plus de 12.

Grand classique de la littérature britannique, la Quête du roi Arthur est constituée de 4 tomes qui nous content l’histoire d’Arthur. Lors d’une excursion dans la Forêt sauvage, il rencontre un vieillard facétieux du nom de Merlin. Commence alors un apprentissage où il sera initié aux mystères du monde animal, et métamorphosé en de nombreuses bêtes. Anachronique (on croise Robin Hood, par exemple), humoristique (Merlin et sa garde-robe), La Quête du roi Arthur se fera par la suite plus méditative, plus sombre parfois, laissant découvrir au lecteur une vision bien singulière de la légende. C’est le premier tome que Disney a été adapté avec Merlin, l’enchanteur.

Lire la suite »11 livres sur la légende arthurienne

Penny Dreadful : Les romans à sensation du XIXe siècle

  • par

Si on vous dit Penny Dreadful, il y a de fortes chances que vous pensiez à la série de John Logan avec Eva Green dans laquelle Frankenstein, Dorian Gray et Dracula coexistaient.

Mais avant d’être le nom d’une série, le penny dreadful était une publication britannique du XIXe siècle dans laquelle étaient éditées des histoires dites sensationnelles. Elle évoluera au fil du temps pour laisser sa place d’une certaine manière à la bande dessinée.

Les Origines du Penny Dreadful

Nous sommes à l’époque victorienne en Angleterre. La montée du capitalisme et l’industrialisation entrainaient les gens à dépenser plus dans le divertissement, facilitant la popularisation du roman. À la moitié du XIXe siècle, la demande s’est donc intensifiée drastiquement.

C’est ainsi que les penny dreadfuls virent le jour. Ces publications de romans-feuilletons (de huit à seize pages) visaient la classe ouvrière et les adolescents. Elles sortaient généralement toutes les semaines, avec en première page une illustration crue pour attirer l’acheteur qui pouvait se procurer l’objet de mauvaise qualité pour un penny.Lire la suite »Penny Dreadful : Les romans à sensation du XIXe siècle

Comment Ada Lovelace et Charles Babbage ont inventé le premier ordinateur, un comic du genre steampunk

  • par

À l’origine de la bande dessinée The Thrilling Adventures of Lovelace and Babbage : The (Mostly) True Story of the First Computer (non disponible en français à ce jour) se trouve un webcomic du meme nom. Tout a commencé avec un one-shot dessiné pour la journée Ada Lovelace qui met à l’honneur les femmes dans le domaine des sciences et des technologies.

Son auteur Sydney Padua décida alors de terminer son comic en s’engageant dans une direction alternative où Ada Lovelace et Charles Babbage auraient réussi à mener à bien leur projet. Face à un nombre visible de lecteurs qui a supposé qu’elle allait donner le jour à une suite, Padua a décidé de développer cette réalité historique alternative.
Lire la suite »Comment Ada Lovelace et Charles Babbage ont inventé le premier ordinateur, un comic du genre steampunk

Oscar Wilde : Une biographie chronologique de l’auteur du Portrait de Dorian Gray

  • par

Par Napoleon Sarony — Metropolitan Museum of Art, Domaine public.

Plus d’un siècle après sa mort, Oscar Wilde est peut-être plus connu pour sa vie personnelle, sa forte personnalité et son emprisonnement pour son homosexualité.

Dédié aux principes de l’esthétisme, Oscar Wilde est considéré comme l’un des grands de la fin de l’ère victorienne, qui aura écrit entre autres le classique Le Portrait de Dorian Gray ou la pièce l’importance d’être constant. Ses traits d’esprit, sa plume acérée en font un auteur qui captive.

16 octobre 1854 Naissance d’Oscar Fingal O’Flahertie Wills Wilde à Dublin. Deuxième fils du chirurgien William Robert Wilde et de la poétesse irlandaise Jane Elgee.
1855 La famille déménage au 1 Merrion Square où leur fille Isola voit le jour deux ans plus tard (2 avril 1857). Le couple y reçoit l’élite culturelle et médicale de la ville, des réunions le samedi après-midi qui réunissent parfois jusqu’à une centaine d’invités.
1864 Le père d’Oscar est fait chevalier. Élevé comme une fille jusqu’à ses 7 ans et éduqué à domicile jusqu’à ses 9 ans, Oscar fréquente ensuite avec son frère la Portora Royal School, à Enniskillen, établissement qui se vantait d’être l’« Eton irlandais ». Lire la suite »Oscar Wilde : Une biographie chronologique de l’auteur du Portrait de Dorian Gray

Les sœurs Brontë : Les œuvres d’Emily, Charlotte et Anne

  • par

Emily, Charlotte et Anne Brontë. Trois sœurs qui appartiennent aujourd’hui aux plus grands écrivains anglais du XIXe siècle. Associés au village de Haworth dans le Yorkshire, les trois femmes sont des poétesses et romancières qui, comme d’autres à l’époque, se sont fait publier sous un pseudonyme masculin. Leurs œuvres attirèrent l’attention, avec Jane Eyre étant le roman qui trouva le premier le succès.

Une existence marquée par la mort de leur mère, puis de leurs deux sœurs ainées, ainsi que les problèmes d’alcoolisme de leur frère Branwell, marquera leur écriture.

Les Juvenilia des Brontë

Les Juvenilia des Brontë concernent les œuvres de jeunesse écrites par Charlotte, Emily, Anne, et leur frère Branwell. Il peut être divisé en trois groupes d’œuvres :

  • Glass Town (ou Glass Town Confederacy, la « Condération de la Ville de verre ») : Mondeimaginaire, inventé à la fin de 1827 qui laissera sa place à Angria.
  • Gondal : Créé aux alentours de 1831 par Emily et Anne Brontë. lLes deux soeurs « font sécession » de Glass Town. Cet évènement a lieu approximativement au moment où Charlotte s’en va pour étudier à Roe Head.
  • Angria : S’incrit dans la suite de Glasstown, développée par Charlotte et Branwell Brontë à partir de 1834.

Lire la suite »Les sœurs Brontë : Les œuvres d’Emily, Charlotte et Anne

Les 20 meilleurs livres académiques qui ont façonné la Grande-Bretagne moderne

  • par

L’Academic Book Week (#AcBookWeek) est la célébration durant une semaine de la diversité, innovation et influence des livres de nature académique à travers l’histoire. Elle était alors de retour pour la seconde année entre le 23 et 28 janvier 2017 après avoir rencontré le succès en 2015.

Durant cette semaine, durant évènements ont eu pris place au Royaume-Uni dans le but de promouvoir les livres académiques, le travail des librairies et éditeurs, de multiplier débats et conversations et plus.

Les académiciens ont par ailleurs sélectionné selon eux les 20 des meilleurs livres académiques qui ont façonné la Grande-Bretagne moderne et ont choisi parmi cette sélection le plus influent ouvrage. C’est alors la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie de John Maynard Keynes qui a été sélectionné.

Vous pouvez retrouver ci-dessous les 20 livres académiques en question. À noter que certains ne sont pas disponibles en français :Lire la suite »Les 20 meilleurs livres académiques qui ont façonné la Grande-Bretagne moderne