Aller au contenu

Culture

Qu’est-ce qu’un teddy boy ?

Teddy Boys. Aussi connu sous le nom de Teds. Désigne un membre du mouvement ou simplement le mouvement des Teddy Boys, nous venant de la sous-culture britannique des années 1950 et concernant spécifiquement l’adolescent.

Pour identifier un teddy boy, il suffisait de regarder comment il était habillé : ce dernier portait un des vêtements inspirés par les dandys de l’époque édouardienne, avec un pantalon fuselé, une veste longue et un gilet.

Lire la suite »Qu’est-ce qu’un teddy boy ?

Le roi George Ier en 5 faits

C’est le 1er août 1714 à l’âge de 54 ans que George V devint Roi de Grande-Bretagne et d’Irlande, suite à la mort d’Anne d’une crise de goutte. C’est sous son règne que les pouvoirs de la monarchie commencèrent à diminuer et que le Royaume-Uni amorça la transition vers le système d’un cabinet mené par un Premier ministre. Une période également marquée par les révoltes jacobites et le premier krach boursier.

S’il y a bien évidemment beaucoup de choses à dire, je me suis contentée aujourd’hui de juste 5 faits pour revenir sur cette figure royale :

Un roi anglais qui parlait allemand

La Maison de Hanovre succède à la maison Stuart avec l’arrivée sur le trône de George Ier de Grande-Bretagne. Né — à l’évidence — à Hanovre, en Allemagne, il est le descendant de Jacques Ier d’Angleterre et cousin de la reine Anne de Grande-Bretagne. Il arrive sur le trône en grande partie grâce à l’Acte d’établissement de 1701 qui excluait de nombreux nobles de la succession du fait de leur religion. Il était, à la mort d’Anne, le parent protestant le plus proche. Et il ne parlait pas très bien anglais. Il ne fit par ailleurs pas d’effort sur le sujet et communiquait principalement en français avec ses ministres.Lire la suite »Le roi George Ier en 5 faits

Les séries britanniques 2019, le guide ultime

Retrouvez ici toutes les séries britanniques diffusées sur le petit écran anglais entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019. Sont exclues les productions dont la diffusion a démarré l’année précédente même si la saison s’est achevée en 2019. Vous retrouverez d’abord une liste des nouveautés qui sont présentées. Rendez-vous en bas de page pour retrouver celles qui ont fait leur retour, ainsi que des co-productions anglo-américaines qui n’ont pas forcément été diffusées sur le petit écran anglais, mais qui méritent tout de même leur place ici à cause de leur histoire. Enfin, vous pouvez également consulter les guides des séries britanniques 2016, 2017 et 2018.

Ce guide sera mis à jour au fur et à mesure de l’année.

The Accident (Channel 4)

Une communauté retrouve l’espoir d’un meilleur futur avec un chantier de construction promettant de nouveaux emplois. Lorsqu’une explosion qui se produit sur le site est suivie par une catastrophe causant plusieurs morts, dont des enfants, la communauté est dévastée par la tragédie. Polly est la femme d’un politicien local dont la fille a été directement affectée par cet évènement doit alors tout faire pour maintenir la communauté unie alors que la vérité menace de tout faire imploser. Scénarisée par Jack Thorne. Avec Sarah Lancashire, Sidse Babett Knudsen, Joanna Scanlan, Mark Lewis Jones, Jade Croot, Eiry Thomas, Genevieve Barr, Shaun Parkes, Adrian Scarborough et Ruth Madeley. 4 épisodes.

After Life (Netflix) – renouvelée pour une saison 2

Tony avait une vie parfaite, jusqu’au jour où sa femme meurt subitement. Tony décide de punir le monde pour cela et commence à dire et faire tout ce qu’il veut. Pour lui, se comporter de la sorte est d’une certaine manière un super-pouvoir, mais les choses se compliquent cependant quand tous ceux qui l’entourent se mettent à essayer de le faire redevenir une bonne personne. Scénarisée par Ricky Gervais. Avec Ricky Gervais, Kerry Godliman, Tom Basden, Tony Way, Penelope Wilton, David Bradley, Ashley Jensen et David Earl. 6 épisodes.Lire la suite »Les séries britanniques 2019, le guide ultime

13 villes britanniques à découvrir pour s’éloigner de Londres

Capitale, Londres est naturellement la ville la plus touristique du pays. Manchester, Birmingham, Liverpool, Oxford, Bristol ou encore Cambridge font partie des villes les plus visités de l’Angleterre. Passé ainsi les lieux les plus emblématiques et connus, il y a encore beaucoup à explorer et vous trouverez ci-dessous quelques pistes pour guider vos pas vers d’autres contrées…


BERWICK-UPON-TWEED

Comté : Northumberland
Population : 11 665 hab. (2001)
Connue pour : son marché, ses remparts de défense, son château médiéval et ses casernes.

QUOI FAIRE A BERWICK-UPON-TWEED ?

– Visiter Andy Howeys Birds of Prey Centre, Zone d’observation ornithologique
– Voir le Château de Berwick
– Visiter Paxton House
– Emprunter le Lowry Trail pour une belle balade
– Vous rendre au The Maltings Theatre & Cinema pour une séance de cinéma

🔗 Aller plus loin : https://www.visitnorthumberland.com/berwick-upon-tweedLire la suite »13 villes britanniques à découvrir pour s’éloigner de Londres

Philippa Gregory : Explorez la série historique des Plantagenet et Tudor

Née le 9 janvier 1954 à Nairobi, Philippa Gregory est la deuxième fille d’Elaine (Wedd) et d’Arthur Percy Gregory, un opérateur radio et navigateur pour l’East Afrikans Airways. LA famille s’installe à Bristol, Angleterre lorsqu’elle a deux ans.

Gregory a fait des études de journalisme à Cardiff, et finira par rejoindre l’université de Sussex où elle se réorientera vers l’histoire. C’est à Édimbourg qu’elle obtient son doctorat en littérature du 18e siècle.

C’est d’ailleurs alors qu’elle travaille sur ce fameux doctorat qu’elle écrit son premier roman, Wideacre, inédit en France. Spécialisée dans la fiction historique, elle trouve un grand succès grâce à ses séries Cousin’s War et Tudor Court –. renommée plus tard The Plantagenet and Tudor Novels.Lire la suite »Philippa Gregory : Explorez la série historique des Plantagenet et Tudor

9 grandes batailles qui façonnèrent l’Angleterre

Batailles, campagnes et guerres sont nombreuses. Certaines ont un impact plus notable que d’autres, modifiant le cours de l’histoire. Une victoire ou une défaite peut orienter un pays dans une direction nouvelle, créer un contexte particulier.

Plus qu’un gagnant ou un perdant, voici 9 batailles qui ont changé l’histoire de l’Angleterre.

Monument de Boudicca sur son char, au pont de Westminster,

La révolte de Boadicée (Boudicca) ≃ l’An 61

Aujourd’hui considérée comme la Vercingétorix bretonne, Boadicée était une reine celte du peuple brittonique des Iceni (situé dans ce qui est maintenant le Norfolk et le Suffolk) qui mena une révolte contre l’Empire Romain.

Après avoir été trahie et battue alors que ses deux filles étaient violées, Boadicée rallia de nombreuses tribus à sa cause pour s’opposer à l’envahisseur romain. L’avenir de la province était dans la balance et l’empereur Neron envisagea même de se retirer de l’île. La supériorité militaire paya, assurant un règne romain de 350 ans.Lire la suite »9 grandes batailles qui façonnèrent l’Angleterre

5 novembre 1605 : La Conspiration des Poudres

Remember, Remember the 5th of November! C’est le 5 novembre en Angleterre que l’on brûle l’effigie de Guy Fawkes au bûcher pour célébrer l’échec de la conspiration des poudres. Mais, il a fallu plus d’un homme et beaucoup de préparation pour planifier cet attentat qui a failli changer l’histoire du pays à tout jamais…

Faites connaissance avec les conspirateurs

Nos conspirateurs sont de jeunes catholiques désenchantés. À la tête du groupe se trouve Robert Catesby (optionnellement ancêtre de Kit Harington, qui l’incarne dans la minisérie Gunpowder), homme charismatique de Northamptonshire n’en est pas à son coup d’essai en termes de complot : il avait participé à celui visant le gouvernement d’Elizabeth I en 1601.

Arrivé en 1604, Catesby est convaincu que faire exploser la Chambre des lords permettrait de rétablir le catholicisme. Pour réaliser ce plan, il a naturellement besoin d’hommes.

Il recrute donc John Wright, l’épéiste amoureux d’action qui était également impliqué dans le complot de 1601 ; son beau-frère Thomas Percy, homme infiltré qui pouvait se rendre à la cour comme bon lui plaisait ; Thomas Wintour (aussi parfois écrit Winter), le diplomate et cousin de Robert ; et le capitaine Guy Fawkes, ancien camarade d’école de Wright et un expert en explosif.

Ensemble, ils vont planifier de renverser le régime protestant en place qu’ils jugent injuste et hérétique. Un plan qu’ils ne pourront mettre en œuvre qu’avec l’aide d’autres hommes faisant monter à 13 le nombre de conjurés : Robert Keyes, Thomas Bates, Christopher « Kit » Wright, Robert Wintour, John Grant, Ambrose Rookwood, Francis Tresham et Everard Digby.

Ça conspire!

Lire la suite »5 novembre 1605 : La Conspiration des Poudres