Les 9 monuments les plus célèbres de Londres

  • par

Dernière mise à jour le 23 octobre 2021.

Capitale et plus grande ville du Royaume-Uni, Londres est une des principales destinations touristiques au monde. En 2015, la ville établissait d’ailleurs un record historique en accueillant 18.6 millions de touristes étrangers.

Ville dynamique et diversifié sur un plan culturel, elle joue également un rôle important dans l’art et dans la mode. Elle possède ainsi de nombreux monuments emblématiques, des institutions renommées, de magnifiques espaces verts.

Il y a en somme beaucoup à faire à Londres et voici donc les 9 monuments les plus célèbres de la ville pour commencer :

Big Ben et le Palais de Westminster

Aussi désigné sous le nom de Chambres du Parlement, le palais de Westminster qui borde la rive gauche ouest de la tamise est le lieu d’importantes cérémonies officielles. S’il est aujourd’hui l’un des monuments les plus célèbres de Londres, c’est avant tout pour sa tour de l’Horloge connue sous le nom de Big Ben. Mesurant 96 mètres, il faut gravir 335 marches pour atteindre le beffroi.

Palais de Buckingham

Construit au XIVe siècle, le palais de Buckingham est la résidence officielle des souverains britanniques. Lieu de grands évènements royaux et lieu d’accueil de beaucoup de chefs d’État en visite, le palais est aussi un des lieux touristiques les plus importants de Londres.

Comprenant pas moins de 600 chambres, certaines pièces et appartements sont ouverts au public pendant environ neuf semaines en été, lorsque la famille royale est absente. Dix-neuf pièces sont alors accessibles au public, dont la salle du trône (très populaire auprès des visiteurs), The Picture Gallery ; The Green Drawing Room ou encore The State dining Room.

Le palais de Buckingham est également connu pour la relève de la garde, cérémonie militaire où  l’on peut assister au changement de garde en faction.

Tower Bridge

Comme Big Ben, Tower Bridge est particulièrement photogénique. Dans son cas, vous pouvez faire plus qu’admirer les levées du pont laissant passer les bateaux. Vous pouvez également visiter la salle des machines et le musée.

Cathédrale Saint-Paul de Londres

Considérée comme le chef-d’œuvre de l’architecte anglais Christopher Wren, la cathédrale Saint-Paul a été bâtie après la destruction de l’ancien édifice lors du grand incendie de Londres de 1666. Avec sa coupole et ses clochers baroques conçus pour être vus de loin, la cathédrale domine la City, le fameux quartier d’affaires de Londres.

Mélange d’éléments architecturaux participant à sa singularité, la cathédrale attire plus de 1,5 million de visiteurs par an. Il est alors possible de se rendre dans la galerie des chuchotements, à l’intérieur de la coupole ou se rendre au deuxième étage pour avoir une vue sur les quartiers avoisinants.

The London Eye

Également surnommé le Millenium Wheel (ou la roue du millénaire), « L’œil de Londres » est une grande roue qui fut installée sur les rives de la Tamise pour les festivités de l’an 2000.

Avec son diamètre de 135 mètres, elle est la plus grande roue d’Europe. Elle compte 32 cabines en forme d’œufs, chacune représentant un conté de Grande-Bretagne, et pouvant accueillir jusqu’à 25 personnes. Il peut donc y avoir 800 personnes à la fois sur la roue. Tournant très lentement, il faut normalement 30 minutes pour faire un tour complet.

Aujourd’hui, elle est visitée chaque année par plus de 3,5 millions de personnes qui viennent profiter de la vie panoramique que la roue offre sur la ville de Londres.

Tour de Londres

Située sur la rive nord de la Tamise, cette forteresse historique aujourd’hui lieu incontournable à visiter à Londres fut construite au début du XIe siècle par Guillaume le Conquérant  dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre. La Tour Blanche (White Tower) qui donna son nom au château offrait du haut de ses 27 mètres une vue dégagée sur la ville. La chapelle Saint John’s a été construite à l’intérieur de cette tour.

Perçu comme un symbole de l’oppression infligée à Londres par la classe dirigeante, le château connut des utilisations variées au fil du temps : il fut utilisé comme une prison dès 1100 ; il servit aussi de grand palais et de résidence royale ; de lieu d’exécution (trois reines d’Angleterre y trouvèrent la mort), d’armurerie, de trésorerie ou  encore de ménagerie.

Sur place, vous rencontrerez les Yeomen Warders (également connu sous le terme de Beefeaters) qui forment le corps des gardes d’apparat de la Tour de Londres. Ces derniers qui servent aujourd’hui de guides aux visiteurs étaient chargés de la surveillance des prisonniers de la Tour et de la protection des Joyaux de la Couronne britanniques. Ils sont recrutés parmi les anciens membres des forces armées britanniques.

Trafalgar Square

Trafalgar Square tient son nom de la bataille de Trafalgar qui opposa les flottes franco-espagnoles et britanniques en 1805. Situé à Westminster, c’est aussi la plus grande place de Londres, souvent considéré comme le cœur de la ville.

C’est là que se trouve le commissariat de police le plus petit de Londres. Il va de soi que ce n’est pas pour ce petit bâtiment cylindrique (situé au coin sud-est de la place) que l’on connaît Trafalgar Square. Bien plus pour la colonne de Nelson ou le National Gallery, l’un des plus célèbres musées de Londres qui accueillait en 2016 plus de 6 millions de personnes.

C’est aussi à Trafalgar Square que l’on trouve l’église anglicane St Martin-in-the-Fields, une statue du roi Jacques II ainsi que deux fontaines monumentales au centre de la place. En somme plein de raison de s’y rendre et qui font de cette place un endroit incontournable.

British Museum

Fondé en 1753 en grande partie grâce aux collections du médecin et scientifique Sir Hans Sloane, le British Museum est le plus grand musée du Royaume-Uni.

Avec plus de 6 millions de visiteurs par an, c’est aussi le site touristique le plus fréquenté du pays. Comme la plupart des musées et galeries d’art du Royaume-Uni, l’entrée est gratuite (à l’exception de certaines expositions temporaires) et les dons sont encouragés.

Le British Museum comptabilise plus de 7 millions d’objets, venant de tous les continents, qui illustrent l’histoire humaine de ses débuts à aujourd’hui.

L’abbaye de Westminster

Proche du palais de Westminster, l’Abbaye de Westminster est l’un des édifices religieux les plus célèbres de Londres. Il y a une bonne raison à cela : elle renferme les sépultures de la plupart des rois et reines d’Angleterre, ainsi que des monuments à la gloire de grands écrivains anglais, d’hommes d’Etats ou de scientifiques. La quasi-totalité des couronnements des monarques anglais a eu lieu dans cette abbaye.

Construit pour l’essentiel sous Henri III, l’abbaye est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985. Elle accueille près de 2 millions visiteurs par an. Il vous en coûtera £18.00 pour une entrée adulte pour découvrir l’intérieur de ce monument.

*

Complémenter la lecture de cet article en consultant Le passé et le présent fusionnent sur ces photographies de Londres ou encore Passé et présent : Londres durant le Blitz.