Voir une pièce de théâtre en anglais dans son salon, c’est possible grâce à Digital Theatre

Le théâtre occupe une place importante dans la culture britannique, et représente une tradition du Royaume-Uni depuis la Renaissance – trouvant ses racines à l’époque romaine.

Le théâtre est peut-être l’une des formes d’arts les moins accessibles de par sa nature même. L’expérience est bien entendu de vivre pleinement cette représentation unique au sein d’une soirée.

Cela change doucement grâce à un travail fait pour rendre accessible à plus de monde ces pièces.

A l’occasion de la journée mondiale du théâtre qui a eu lieu le 27 mars, j’ai décidé de me rendre au théâtre sans quitter mon chez moi. J’ai testé le service Digital Theatre.

Présentation de Digital Theatre

Fondé en 2009 par Robert Delamere et Tom Show, Digital Theatre est une compagnie de production basée à Londres qui travaille avec des compagnies de théâtre et des producteurs pour enregistrer des performances. Comme indiqué sur le site où l’on peut louer ou acheter une de leurs productions, l’entreprise a pour vocation de rendre cet art plus accessible, en dépassant les obstacles géographiques, économiques et sociaux.

Regarder une pièce de théâtre… dans son salon

Pour ce test de Digital Theatre, j’ai opté pour la pièce Noël Coward’s Private Lives – Les Amants terribles chez nous.

Les représentations ont été données au Chichester Festival Theatre entre septembre et octobre 2012, puis au Gielgud Theatre à Londres entre juillet et septembre 2013. On retrouvedans cette comédie de mœurs Anna Chancellor et Toby Stephens dans la peau d’Elyot et Amanda, qui ont divorcé après une relation aussi passionnelle que destructrice. 5 ans plus tard, ils se retrouvent nez à nez dans le même hôtel pour leurs voyages de noces.

Le casting est complété par Anna-Louise Plowman (Mrs Hudson pour les fans de Black Sails) et Anthony Calf.

Les options

Il existe trois formats pour regarder la pièce. Le plus abordable est de  « louer » la pièce pour 5€49. La vidéo est alors mise à votre disposition pendant 30 jours. Dès le moment où vous cliquez sur le bouton lecture, vous avez 48 heures pour compléter le visionnage. Après cela, c’est fini !

Il est ensuite possible d’acheter. Il y a alors deux possibilités : pour une qualité dite « normale », la pièce coûte 11.99€. Pour une qualité HD, le prix monte à 14.99€.

Toutes ne sont pas au même prix. La Sheakespeare’s Globe Collection est par exemple moins chère.

J’ai fait les choses en grand pour l’occasion et j’ai choisi la HD pour vivre l’expérience jusqu’au bout. L’image est irréprochable, bien qu’il reste à déterminer si les différences avec la qualité standard sont suffisamment notables pour justifier de prendre le fichier HD.

Notons que pour l’achat, il n’y a pas l’option Paypal, ce qui est légèrement regrettable.

Le visionnage et les limites de la plateforme

Digital Theatre est loin d’être à la pointe sur un plan technologique, il est même tout simplement à la traine. Si toute cette entreprise est merveilleuse, c’est là que le bât blesse.

La pièce peut donc être regardée via le site sans aucun souci (c’est ce que j’ai fait). Si j’ai cependant choisi de la regarder ainsi, c’est bien, car je n’avais pas le choix.

Il n’est plus possible à l’heure actuelle de télécharger le fichier – ce qui aurait pu me permettre de le voir sur ma télévision – ou il faut posséder du matériel Apple pour voir sur son iPhone et iPad – ce que je n’ai pas. Quoi qu’il en soit, rien dans mon installation personnelle ne me permettait de visionner la pièce autrement que via le site.

À noter que j’ai eu un souci lors de la commande via Firefox et que j’ai dû changer de navigateur pour pouvoir la passer.

Le mot de la fin

Malgré les inconvénients techniques, Digital Theatre est au fond incontournable de par l’accès à un pan de la culture britannique qui l’est plus difficile que tous les autres. Rien ne peut valoir l’expérience d’être dans la pièce, mais pouvoir découvrir ou redécouvrir une pièce même quelques années plus tard suit de très près. Au total, il y a à ce jour un peu moins de 60 productions disponibles sur Digital Theatre.